Publication : Histoire de l’Afrique du Sud – François-Xavier Fauvelle-Aymar

François-Xavier Fauvelle-Aymar , Histoire de l’Afrique du Sud, Points , Paris, 2013

Histoiredelafriquedusud Poche

L’histoire de l’Afrique du Sud est hantée par les visages multiples de la domination et de la soumission. L’apartheid, cette utopie totalitaire, voulait figer le temps, celui qui mélange les cultures. L’histoire a repris son cours, avec la « longue marche vers la liberté » conduite par Nelson Mandela. Comme un défi à son passé, l’Afrique du Sud d’aujourd’hui continue de s’inventer.

Mais l’histoire de l’Afrique du Sud ne commence pas avec l’arrivée des Blancs. De la préhistoire au présent, que de migrants ont peuplé ce bout du monde africain entre océans Atlantique et Indien ! Ce furent d’abord des nomades khoesan, puis des défricheurs de langue bantu, qui habitèrent et transformèrent ces immensités. Les Européens vinrent ensuite ; ils convoitaient le bétail, la terre, le diamant, l’or.

Dans ce creuset où les hommes mêlent leurs sangs, leurs croyances et leurs langues, des sociétés se façonnent : les royaumes africains anciens, du Zimbabwe au pays Zulu ; la colonie du Cap, à mi-chemin de l’Europe et de l’Asie ; le XXe siècle de la ségrégation. Ici, les rencontres fabriquent dans le même temps du métissage et de la différence. Qui sont les Bushmen, les Coloureds, les Afrikaners ? Qui sont les Xhosa, les Sotho ? Que signifie dans ce pays être Noir ou Blanc ? D’où viennent les identités d’aujourd’hui ?

François-Xavier Fauvelle-Aymar est historien de l’Afrique. Directeur de recherche au CNRS (laboratoire TRACES à l’université de Toulouse-le-Mirail) et chercheur honoraire à l’université du Witwatersrand à Johannesburg (GAES), il a publié de nombreux ouvrages, notamment L’Invention du Hottentot (2002), Chaka, roi des Zoulous (2004), La Mémoire aux enchères (2009), Le Rhinocéros d’or : Histoires du Moyen Âge africain (2013).