Call for paper: ECAS 2015 Post-apartheid generations : subjectivities and engagements

Post-apartheid generations. Subjectivities and engagements
6ème Conférence Européenne des Etudes Africaines , 6th ECAS
Université Paris 1 (France)
8 au 10 Juillet 2015
Panel organiser: Judith Hayem (Univ. Lille 1, France)
Contact: Judith.Hayem@univ-lille1.fr

La référence à l’apartheid a marqué les formes de pensée et les représentations de toutes les classes sociales et de tous les groups dits raciaux en Afrique du Sud ; et ce, de manière différente selon qu’ils en ont subi l’oppression et/ou qu’ils l’ont combattue. Que reste-t-il de ces représentations aujourd’hui ? Les jeunes générations se réfèrent-elles à cet héritage ou bien ont-elles une autre conception d’elles-mêmes et du monde qui les entoure maintenant que l’Afrique du Sud est devenue une démocratie multiraciale ? L’atelier est ouvert à la présentation de résultats de recherches consacrées aux formes de pensées et aux luttes des générations post-apartheid dans leur diversité. Comment les jeunes gens actuellement âgés de 20 ou 30 ans, nés après l’apartheid ou vers la fin de ce régime se représentent-ils la société à laquelle ils appartiennent ? Quelles sont leur aspirations pour le futur de l’Afrique du Sud et plus généralement du continent africain et le leur ? Se réfèrent-ils au passé politique de leur pays et à la Lutte de leurs parents ou bien leurs choix et leurs rationalités sont-ils nourris de perspectives radicalement différentes ? A quels types d’engagement aspirent-ils pour manifester leur appartenance à leur pays et au continent ? Pour discuter ces questions l’atelier est également ouvert à des contributions problématiques et méthodologiques. Comment enquêter sur des subjectivités politiques qui articulent l’émergence de nouvelles formes et la persistance d’anciennes ?

Apartheid system has informed ways of thinking and representations of all so-called classes and racial groups in South Africa, in a strong though differentiated manner, while opposing it or/and suffering from it. What about nowadays? Are young generations informed by that legacy or do they conceive of themselves and the surrounding world in different perspective, now that South Africa is a multiracial democracy? The panel will welcome research results’ presentations documenting post-apartheid generations’ forms of thinking and struggles. How do young people currently in their 20’s or 30’s, born after the end of apartheid or by the end of it conceive of themselves and the society they are in? What are their views and aspirations on the future of South Africa, Africa and their own? Do they refer to the political past of their country and the Struggle their parents fought or are their choices and rationales informed by radically different perspectives? What kind of engagements are they looking forward to in order to be part of their country and their continent? To discuss those questions, the panel is also opened to problematic and methodological reflections How do we investigate and conceptualize the emergence of new political subjectivities and mobilizations or persistence of past ones.

Toutes les propositions de communications doivent être saisies sur le site de l’ECAS avant le 9 janvier 2015 http://www.ecas2015.fr/fr/

Deadline for submission to the panel is January 9, 2015.. To submit a paper go to http://www.ecas2015.fr/fr/